La puissance publique

La puissance publique

AUTEUR(S) : Sophie Nicinski

Livraison

40,00 €
40,00 €

Disponible

La puissance publique peut-elle encore livrer ses secrets ? Alors que le droit administratif français a pris le tournant du XXIe siècle et qu'il est sans aucun doute l'objet de profondes mutations, il peut paraître surprenant de se tourner vers ses fondements originels, au sein desquels la puissance publique occupe une place prépondérante. Familière mais finalement insaisissable, la puissance publique méritait qu'on l'aborde dans ses dimensions les plus classiques mais avec le recul et l'expérience du juriste d'aujourd'hui (les prérogatives de puissances publique, les sujétions de puissance publique, la clause exorbitante du droit commun), comme dans sa dimension constructive au service du contentieux administratif (un critère dans la formation du contentieux administratif, un Lazare contentieux ?).
L'approche de la puissance publique se veut aussi pluridisciplinaire (droit constitutionnel, droit privé, droit de l'Union européenne, droit de la CEDH ou droit international public) et vise à mettre en évidence les rapports d'attraction/répulsion qu'elle peut entretenir avec d'autres systèmes, d'autres concepts. Le thème de la puissance publique nourrit enfin une réflexion générale sur le rôle de la fonction étatique qu'elle a toujours accompagnée. En effet, si ses origines historiques sont plus lointaines qu'on pouvait l'imaginer, elle participe aujourd'hui encore au mouvement de crise ou de remise en cause de la fonction étatique (Impuissance publique, épreuve de l'externalisation).

LexisNexis

Colloques et Débats

Mars 2012

N/A

314

158.0x240.0

978-2-7110-1658-7

Livre

  • Enseignants
  • Etudiants : 1er cycle

La puissance publique peut-elle encore livrer ses secrets ? Alors que le droit administratif français a pris le tournant du XXIe siècle et qu'il est sans aucun doute l'objet de profondes mutations, il peut paraître surprenant de se tourner vers ses fondements originels, au sein desquels la puissance publique occupe une place prépondérante. Familière mais finalement insaisissable, la puissance publique méritait qu'on l'aborde dans ses dimensions les plus classiques mais avec le recul et l'expérience du juriste d'aujourd'hui (les prérogatives de puissances publique, les sujétions de puissance publique, la clause exorbitante du droit commun), comme dans sa dimension constructive au service du contentieux administratif (un critère dans la formation du contentieux administratif, un Lazare contentieux ?).
L'approche de la puissance publique se veut aussi pluridisciplinaire (droit constitutionnel, droit privé, droit de l'Union européenne, droit de la CEDH ou droit international public) et vise à mettre en évidence les rapports d'attraction/répulsion qu'elle peut entretenir avec d'autres systèmes, d'autres concepts. Le thème de la puissance publique nourrit enfin une réflexion générale sur le rôle de la fonction étatique qu'elle a toujours accompagnée. En effet, si ses origines historiques sont plus lointaines qu'on pouvait l'imaginer, elle participe aujourd'hui encore au mouvement de crise ou de remise en cause de la fonction étatique (Impuissance publique, épreuve de l'externalisation).

LexisNexis

Colloques et Débats

Mars 2012

N/A

314

158.0x240.0

978-2-7110-1658-7

Livre

  • Enseignants
  • Etudiants : 1er cycle