Evolution des sûretés réelles : regards croisés  Université - Notariat

Evolution des sûretés réelles : regards croisés Université - Notariat


Colloque organisé par le laboratoire de droit privé de la faculté de droit de Montpellier et de l'Arnu

Livraison

40,60 €
40,60 €

Disponible

« L'argent est pour le notaire ce que les âmes sont pour le curé ou la vie pour le médecin. Il est le médecin de notre argent » (S. Butler, Carnets, 1912). Aussi, le laboratoire de droit privé de la faculté de droit de Montpellier a-t-il décidé de convier le notariat à ausculter notre nouveau droit des sûretés réelles.
En effet, la réforme française des sûretés issue de l'ordonnance du 23 mars 2006, au-delà de l'introduction d'importantes innovations techniques et d'un toilettage vigoureux, apporte un bouleversement dans l'agencement de notre Code civil : l'introduction d'un livre IV consacré exclusivement aux sûretés et, en filigrane, à leur progéniture le crédit. Aux côtés des personnes et de la propriété, le crédit apparaît ainsi comme un des éléments fondamentaux de notre société. Avec lui l'argent acquiert une place apparente dans notre constitution civile (qui n'avait jusque-là pas le romantisme ou l'idéalisme d'ignorer les contingences matérielles, mais qui se consacrait à leur aspect général : la propriété).

Ne se dérobant pas à leur mission, l'Arnu (Association rencontres notariatuniversité) branche Montpellier-Nîmes-Avignon-Perpignan et son président maître Jacques-Raymond Piquet ont relevé l'invitation et mené la consultation avec le dévouement et la constance d'un médecin de campagne.

Cette collaboration méridionale a permis de mettre en lumière le rôle fondamental et ancestral du notaire dans la création et le succès des sûretés réelles. Comme toute action, cette activité n'est bien sûr pas dénuée de risques dont il convenait d'avertir les praticiens.

À cette fin, les débats ont présenté les principales inventions mises en place par la réforme.

Les auteurs :
Sous la direction de Séverine Cabrillac, Christophe Albigès et Cécile Lisanti.

Christophe Albigès, Solange Becqué, Séverine Cabrillac, Marie-Pierre Dumont-Lefrand, Sylvain Durand, Claude Fauré, Christine Hugon, Carine Jallamion, Cécile Lisanti, Cyril Nourissat, Philippe Pétel, Sébastien Robinne.

LexisNexis

Colloques et Débats

Janvier 2008

1re

138

160.0x240.0

9782711009794

Livre

  • Enseignants
  • Notaires

« L'argent est pour le notaire ce que les âmes sont pour le curé ou la vie pour le médecin. Il est le médecin de notre argent » (S. Butler, Carnets, 1912). Aussi, le laboratoire de droit privé de la faculté de droit de Montpellier a-t-il décidé de convier le notariat à ausculter notre nouveau droit des sûretés réelles.
En effet, la réforme française des sûretés issue de l'ordonnance du 23 mars 2006, au-delà de l'introduction d'importantes innovations techniques et d'un toilettage vigoureux, apporte un bouleversement dans l'agencement de notre Code civil : l'introduction d'un livre IV consacré exclusivement aux sûretés et, en filigrane, à leur progéniture le crédit. Aux côtés des personnes et de la propriété, le crédit apparaît ainsi comme un des éléments fondamentaux de notre société. Avec lui l'argent acquiert une place apparente dans notre constitution civile (qui n'avait jusque-là pas le romantisme ou l'idéalisme d'ignorer les contingences matérielles, mais qui se consacrait à leur aspect général : la propriété).

Ne se dérobant pas à leur mission, l'Arnu (Association rencontres notariatuniversité) branche Montpellier-Nîmes-Avignon-Perpignan et son président maître Jacques-Raymond Piquet ont relevé l'invitation et mené la consultation avec le dévouement et la constance d'un médecin de campagne.

Cette collaboration méridionale a permis de mettre en lumière le rôle fondamental et ancestral du notaire dans la création et le succès des sûretés réelles. Comme toute action, cette activité n'est bien sûr pas dénuée de risques dont il convenait d'avertir les praticiens.

À cette fin, les débats ont présenté les principales inventions mises en place par la réforme.

Les auteurs :
Sous la direction de Séverine Cabrillac, Christophe Albigès et Cécile Lisanti.

Christophe Albigès, Solange Becqué, Séverine Cabrillac, Marie-Pierre Dumont-Lefrand, Sylvain Durand, Claude Fauré, Christine Hugon, Carine Jallamion, Cécile Lisanti, Cyril Nourissat, Philippe Pétel, Sébastien Robinne.

LexisNexis

Colloques et Débats

Janvier 2008

1re

138

160.0x240.0

9782711009794

Livre

  • Enseignants
  • Notaires