Droit des transports

Droit des transports

AUTEUR(S) : Christophe Paulin

Livraison

45,60 €
45,60 €

Disponible

Nous vivons du transport. Mondialisation, échanges commerciaux, voyages, tourisme, travail, nos sociétés vivent du déplacement des personnes et des biens. Celles qui en sont exclues dépérissent, comme étouffées. Activité vitale, le transport est longtemps resté frappé par le dirigisme économique. Ceci a permis l'essor de l'activité, mais réduit l'intérêt de son droit. Quelle place pour un juriste dans un monde où les trains arrivent à l'heure?
La libéralisation a sorti le droit des transports de sa léthargie. Elle a révélé, en bien comme en mal, la force de l'activité de transport, lui permettant d'exprimer son formidable potentiel économique. Le droit des transports accompagne son développement, y puise son énergie. Depuis peu arrachés à leur paisible somnolence, les acteurs du transport, les utilisateurs, les usagers, ont été précipités dans la tourmente des réformes. Le dynamisme du droit des transports confine aujourd'hui à la frénésie.
Le juriste trouve sa place dans ce droit complexe mais vivant. Il lui faut alors un ouvrage, l'initiant à la matière ou lui permettant de l'approfondir et destiné, comme il est d'usage, aux professionnels, étudiants, enseignants, chercheurs ou utilisateurs du droit des transports. Le voici.
Première partie : les institutions
Deuxième partie : les déplacements
Troisième partie : les entreprises
Quatrième partie : les contrats

L'auteur : Christophe Paulin est agrégé de droit privé, professeur à l'université des Sciences sociales Toulouse I. Il a fondé et dirige le master de droit des transports de l'université Toulouse I.

LexisNexis

N/A

Octobre 2005

1ère

313

160.0x240.0

2-7110-0354-X

Livre

  • Avocats
  • Enseignants
  • Entreprise : autres directions
  • Entreprise : juristes

Nous vivons du transport. Mondialisation, échanges commerciaux, voyages, tourisme, travail, nos sociétés vivent du déplacement des personnes et des biens. Celles qui en sont exclues dépérissent, comme étouffées. Activité vitale, le transport est longtemps resté frappé par le dirigisme économique. Ceci a permis l'essor de l'activité, mais réduit l'intérêt de son droit. Quelle place pour un juriste dans un monde où les trains arrivent à l'heure?
La libéralisation a sorti le droit des transports de sa léthargie. Elle a révélé, en bien comme en mal, la force de l'activité de transport, lui permettant d'exprimer son formidable potentiel économique. Le droit des transports accompagne son développement, y puise son énergie. Depuis peu arrachés à leur paisible somnolence, les acteurs du transport, les utilisateurs, les usagers, ont été précipités dans la tourmente des réformes. Le dynamisme du droit des transports confine aujourd'hui à la frénésie.
Le juriste trouve sa place dans ce droit complexe mais vivant. Il lui faut alors un ouvrage, l'initiant à la matière ou lui permettant de l'approfondir et destiné, comme il est d'usage, aux professionnels, étudiants, enseignants, chercheurs ou utilisateurs du droit des transports. Le voici.
Première partie : les institutions
Deuxième partie : les déplacements
Troisième partie : les entreprises
Quatrième partie : les contrats

L'auteur : Christophe Paulin est agrégé de droit privé, professeur à l'université des Sciences sociales Toulouse I. Il a fondé et dirige le master de droit des transports de l'université Toulouse I.

LexisNexis

N/A

Octobre 2005

1ère

313

160.0x240.0

2-7110-0354-X

Livre

  • Avocats
  • Enseignants
  • Entreprise : autres directions
  • Entreprise : juristes